• La Forteresse des Ténèbres de Didier Gazanhes

    La Forteresse des Ténèbres de Didier Gazanhes

    Auteur : Didier Gazanhes

    Date de Parution : 2011

    Nombre de pages : 336

    Archipel des Staerl. Royaume de Gamélie. Les Forces du Mal menacent le royaume d'Agramor IV. Deux Errants aux silhouettes sombres ont débarqué sur les îlots tourmentés des Terres de l'Ouest. Moldrann, Ralthom et Rortrog, trois jeunes pêcheurs des îles Kost et Rost sont envoyés sur le continent vers le monastère d'Arkkham afin de percer le mystère de l'étrange poignard que convoitent leurs poursuivants. les Non-Morts, jadis confinés dans les Terres Barbares au delà du Mur du Bout du Monde, semblent s'être à nouveau éveillés. Les secrets que le Partiarche Virgile de Blanor va mettre à jour pourraient bien changer leurs destins.

     

    « La Forteresse des Ténèbres, Les pêcheurs des Staerl » est le premier tome d’une tétralogie écrite par Didier Gazanhes. L’histoire se déroule dans le Royaume de Gamélie, plus précisément dans l’archipel des Staerl où nous rencontrons pour la première fois les trois personnages principaux : Moldrann, Ralthom et Rortrog. Ce sont des pêcheurs vivant depuis toujours dans le petit village de Frok. Un soir de grande tempête, ils doivent se rendre à l’Auberge de la Chèvre de Pierre sur l’ile de Rost car la dulcinée de Rortrog l’y a invité. Les trois inséparables s’y rendent donc ensemble et dans la pénombre du soir, font une étrange découverte. Chose inhabituelle, deux Errants sont sur l’ile. Pourquoi se trouvent-ils là ? Que cherchent-ils et que signifie l’étrange symbole rouge sur leurs montures ? C’est face à toutes ces questions et bien d’autres que ce retrouve les lecteurs au début de l’histoire.

    Comme vous pouvez le constater, l’histoire s’annonce riche en rebondissements et le moins qu’on puisse dire c’est qu’elle est très captivante et pose très bien les bases des trois tomes suivants. Dès le début du roman j’ai été irrémédiablement embarquée dans l’aventure des trois jeunes pêcheurs. On se projette tout de suite dans l’avenir du Royaume de Gamélie et on veut en savoir toujours plus, de la première à la dernière page.
    Une carte du royaume se trouve au début du roman, ce qui permet au lecteur de se déplacer géographiquement dans les lieux durant sa lecture. J’ai trouvé ça très pratique car ça a été un point d’appui dans ma découverte de Gamélie et de ses territoires. Les descriptions sont claires et nous transportent tout de suite dans ce nouveau monde que l’on découvre en même temps que les personnages, partageant leurs émerveillements et leurs craintes. J’ai été captivée par les différents lieux et paysages imaginés par l’auteur : les forêts, les plaines, je me suis tout de suite tout représenté très facilement, pour mon plus grand bonheur.
    Je me suis également beaucoup attachée aux trois amis mais aussi aux personnages « secondaires » qui prennent pleinement part dans l’histoire. Chaque personnage à un caractère et une personnalité différente mais c’est ça qui fait que réunis ils sont plus fort. Dans les premiers chapitres, les trois pêcheurs sont décrits précisément, ce qui nous permet de tout de suite les « imaginer » tels qu’ils sont. J’ai aussi grandement apprécié le fait que l’auteur ajoute une touche de féminité dans l’aventure (je ne peux en dire plus sans vous dévoiler de précieux éléments de l’histoire, ce que je ne ferais pas par respects pour les futurs lecteurs qui découvriront le livre).
    Le style de l’auteur est fluide et agréable à lire. La trame de l’histoire et son intrigue sortent de l’ordinaire. Je n’ai aucune fois prévu les évènements à venir car le suspense est très bien dosé et utilisé. Petit à petit, on découvre des éléments de l’intrigue et ce jusqu’à la fin du livre. Le roman est très diversifié, mêlant à la fois le fantastique, les histoires d’amour, d’amitié et d’aventures, ce qui l’a rendu encore plus passionnant à lire. Je ne me suis pas ennuyé une seule seconde pendant cette splendide lecture. J’ai d’ailleurs été très intriguée par la fin car elle nous dévoile une infime partie du début du prochain tome, nous laissant imaginer que les nouvelles aventures vont être nombreuses et que ces 336 pages ne sont que peu de choses face à se que vont vivre nos chers héros. Je n’ai qu’une envie, c’est de continuer à découvrir cette tétralogie très attrayante et je ne peux que vous conseiller de la lire car je ne lui est trouvé aucun défaut !

    En bref, La Forteresse des Ténèbres est un livre très prometteur qui mérite d’être lu tout comme son auteur mérite d’être connu. J’ai eu un réel coup de cœur pour ce premier tome et je ne manquerais pour rien au monde la suite des aventures des trois pêcheurs des Staerl.

    Je tenais tout particulièrement à remercier l’auteur, qui m’a fait confiance en m’offrant son livre en échange de mon avis. Me faisant découvrir par la même occasion un roman fascinant !

     

     La Forteresse des Ténèbres de Didier Gazanhes Je vous laisse ici le lien vers la page facebook du livre.

    Etant donné que le livre n'est pas mis en vente partout, je vous laisse le lien du site ou vous pourrez vous le procurer si il vous tente, c'est ici.

    « Mort Sure : Forum de lectureDivergent de Veronica Roth »

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :