• la Selection tome 1 de Kiera Cass

    Préface

    Auteur : Kiera Cass
    Date de Parution : 12 avril 2012
    Genre : Roman Dystopique
    Nombre de Pages : 345

    Résumé

    35 candidates.

    1 couronne.

    La compétition de leur vie.


    Trois cent ans ont passé et les Etats-Unis ont sombré dans l'oubli. De leur ruines est née Illéa, une monarchie de castes. Mais un jeu de téléréalité pourrait bien changer la donne.

    Elles sont trente-cinq jeunes filles : la "Selection" s'annonce comme l'opportunité de leur vie. L'unique chance pour elles de troquer un destin misérabe contre un monde de paillettes. L'unique occasion d'habiter dans un palais et de conquérir le coeur du prince Maxon : l'héritier du trône. Mais pour America Singer, cette selection relève plutôt du cauchemar. cela signifie renoncer à son amour interdit avec Aspen, un soldat de la caste inférieure. Quitter sa famille. Entrer dans une compétition sans merci. Vivre jour et nuit sous l'oeil des cameras ... Puis America rencontre le Prince et tous les plans qu'elle avait échafaudés s'en trouvent bouleversés ...

    Mon Avis

    « La Sélection » est le premier tome de la saga de Kiera Cass publiée dans la Collection R des éditions Robert Laffont. Nous y rencontrons America, une adolescente faisant partie de la Cinquième Caste, celle des artistes et autrement dit celle de ceux qui ne compte pas dans la société. Evénement encore plus navrant, elle vit une histoire d’amour secrète avec Aspen, un Six, c’est-à-dire un jeune homme d’une caste inférieure à la sienne déjà très basse sur l’échelle sociale d’Illéa. Viens s’ajouter à tout ça la réception de son formulaire pour participer à la Sélection, une expérience qui permettrai de remonter socialement sa famille et de leur apporter un meilleur train de vie. Seulement voila, America ne veux pas participer à cette compétition car son cœur est déjà pris. Mais elle va devoir apprendre qu’on ne fait pas toujours ce que l’on veut dans la vie…

    Ce roman dystopique aux accents de conte de fées et de princesses a su me séduire dès les premières pages par son personnage principal : America Singer. C’est une jeune fille de la cinquième caste qui vit de sa voix et de sa pratique de plusieurs instruments de musique. Elle vit donc dans une famille d’artistes aux revenus très modestes où il faut travailler dur et décrocher des contrats pour pouvoir se nourrir avec ses parents, son petit frère Gerad et sa petite sœur May.

    Malgré cela, America est une jeune fille pleine de rêves et de désirs, elle ne souhaite qu’une seule chose : se marier avec Aspen. Elle est donc bien déterminée à ne pas participer à la Sélection mais c’est sans compter sur sa mère qui ne voit que les opportunités qu’elle apporterais à sa famille et sur le caractère d’Aspen qui, bien qu’il aime America, ne veut pas lui faire subir son destin en lui faisant perdre un grade de l’échelle sociale.

    Le roman commence donc par beaucoup d’interrogations : va-t-elle finalement s’inscrire ? Comment va-t-elle vivre cette expérience qu’elle rejette depuis la réception du formulaire ? Même si à la lecture de la quatrième de couverture qui en révèle beaucoup à mon gout (c’est pourquoi j’ai décidé de ne pas en dire trop dans cette chronique) on se doute de certaines réponses, l’auteur réussis à nous faire douter de l’avenir d’America et de son destin. C’est un point que j’ai su apprécier puisque ça nous permet de vivre pleinement les premiers instants du roman même si le résumé de celui-ci nous en révèle les grandes lignes.

    Le style de l’auteur est fluide et doux, très agréable à lire et nous permet de lire très vite, sans nous en rendre compte, avec beaucoup de facilité. Je ne peux que la féliciter de son choix d’écrire ce roman à la première personne en utilisant America comme narratrice car ça permet au lecteur de pleinement ressentir ses joies, ses peines et globalement ses sentiments en général. Ça m’a permis d’établir un lien très étroit avec America et de me rapprocher d’elle au bout de seulement quelques pages.

    L’histoire et ce monde dystopique créé par l’auteur sont à la fois simples et travaillés. Simple car on le comprend sans aucune difficulté et ce très rapidement. Travaillé car il révèle une organisation complexe derrière les lignes avec ce système de castes, le fonctionnement du palais royal et de son protocole. Le fait d’utiliser la scène d’un jeu télévisé pour accompagner la Sélection et le choix du prince est très original et j’ai su apprécier le fait que le roman mêle le moderne à l’« ancien » avec une grande aisance.

    Ce livre nous montre que la vie peut nous surprendre à un détour de chemin et j’ai beaucoup aimé le fait que l’auteur a choisi de faire d’America une fille ordinaire qui doute de ses opinions, qui ne sait pas comment agir suite à la pression de ses pairs et de la compétition.

    La fin du livre m’a énormément plu et notamment la dernière ligne de ce premier tome qui laisse un suspense incroyablement insoutenable ! D’ailleurs je ne m’étais même pas aperçu que ma lecture touchait à sa fin tellement j’étais prise dans ma lecture. Je m’en suis rendu compte qu’en tournant la page et en découvrant que ce roman était bien fini. C’est la première fois que ça m’arrive et c’est très surprenant, je pense que ça montre la qualité du livre, qui réussit à vous transporter à tel point que tout ce qui vous entoure n’a plus d’importance, tout comme les pages qui défilent et se rapprochent dangereusement de la fin.

    Pour finir, c’est un premier tome haut en couleurs que nous offre Kiera Cass. Un personnage principal auquel on s’attache énormément, un contexte mêlant le conte de fée et la dure réalité de la vie. En Bref, c’est un petit chef d’œuvre que j’ai dévoré en très peu de temps sans voir défiler les pages. Je vous le recommande vivement car c’est un énorme coup de cœur en ce qui me concerne. Je ne sais pas comment je vais pouvoir tenir jusqu’en avril 2013 pour lire la suite, tellement j’ai hâte !

    Je remercie les éditions Robert Laffont et l'attachée de presse de la Collection R pour cette merveilleuse découverte !

    la Selection tome 1 de Kiera Cass



    2 commentaires
  • Starters de Lissa PricePréface

    Auteur : Lissa Price
    Date de Parution :  Mars 2012
    Genre : Roman Dystopique / Young Adult
    Nombre de Pages : 450

    Résumé

    Vous rêvez d'une nouvelle jeunesse ?
    Devenez quelqu'un d'autre
    Règles s'appliquant à la clientèle
    de Prime Destinations :

    N'oubliez pas que le corps dont vous êtes locataire est celui d'une jeune personne.
     
    Il vous est strictement interdit de le modifier ou de la blesser.
     
    Toute activité illicite entraînera l'annulation de votre contrat.

    Le corps que vous avez loué nous appartient
     

    Mon avis

    « Starters » de Lissa Price est un roman dystopique publié chez Robert Laffont dans la Collection R. Il s’agit d’un roman pour jeunes adultes nous racontant l’histoire de Callie, une jeune fille vivant dans les États-Unis du futur, là où une catastrophe a décimé une grande partie de la population. Ne reste plus que les plus jeunes : les « Starters » et les plus vieux : les « Enders » qui ont bénéficiés d’un traitement les immunisant contre cette attaque chimique. Callie vit donc sans parents avec son petit frère Tyler et un ami, Michael. La vie est dure et elle accepte alors de louer son corps à la société Prime Destination pour qu’ils puissent se loger décemment et se nourrir. Seulement voila, ce si beau contrat sur le papier cache finalement bien des problèmes en réalité …

    La première chose qui m’a plu dans ce livre c’est son coté très imprévisible. A aucun moment et je dis bien aucun, on ne se doute de ce qui va bien pouvoir se passer ensuite, que ce soit au début ou à la fin du récit. Vous l’aurez compris le suspense créé par l’auteur est juste intenable, si bien qu’on ne peut lâcher ce livre que peu de temps avant de reprendre la lecture tellement on a envie de tout savoir et ce tout de suite !

    Malgré ça, j’ai trouvé un point vraiment dommage : c’est le fait qu’on ne s’attache pas énormément aux personnages. A part avec Callie, je n’ai pas tissé de liens spéciaux avec les autres protagonistes de l’histoire. Bien que son petit frère soit vulnérable, on ne le côtoie que très peu dans le roman ce qui est assez dommage puisqu’on ne se rapproche pas de lui. J’ai ressentis la même chose pour Mickael. Par contre, si je me fie à mon instinct et à la fin du roman, je pense que le petit frère de Callie prendra une part plus importante dans le prochain tome, ou tout du moins je l’espère car ce serait appréciable de se rapprocher de lui comme on s’est rapproché de sa sœur. Certes, certains personnages passant brièvement dans le roman m’ont marqués, mais pas assez à mon gout.

    L'intrigue quant à elle est vraiment très passionnante et assez inédite. L’idée de cette Banque des Corps, le pivot central de l’histoire est très intéressant et bien traitée par l’auteure. De ce fait, au fil des pages, on apprend le fonctionnement de Prime Destination en même temps que ses terribles ambitions cachées.

    Le style de l’auteure est simple mais très prenant tout au long du roman. Grâce à cette écriture et aux nombreuses zones d’ombres du roman, l’histoire devient vraiment très captivante. Elle est bien ficelée et sans fausses notes tout comme l’intrigue.

    Jusqu’à la presque toute fin de l’histoire, les éléments se suivent de façon assez naturelle jusqu’au point de choc du roman qui nous amène à remettre en cause tout ce qu’on a cru vivre avant en compagnie de Callie. Beaucoup de choses, d’actions, de ressentis sont remis en question par ce bouleversement inédit de l’histoire, ce qui donne beaucoup de peps à la fin du roman. Comme on ne s’y attend pas vraiment, c’est très intriguant. Plus on se rapproche de la fin et plus de nouveaux éléments nous parviennent.

    De façon assez paradoxale mais très vivante, l’auteure à su contrebalancer le poids de son roman en augmentant le nombre d’actions à un moment favorable, celui du dénouement. C’est un choix qu’on ne peut qu’apprécier, car il nous laisse terminer l’histoire en apothéose. Tout se passe très vite et de façon très attirante pour le lecteur qui ne peut plus lâcher ce livre avant la fin.

    Vous l’aurez compris, la fin de ce roman à su me convaincre pleinement. A un moment on douterait presque de l’existence d’un prochain tome jusqu’au dernier moment ou un nouveau rebondissement nous confirme qu’il y aura bien une suite, que j’ai énormément envie de découvrir.

    Pour conclure, ce fut une lecture très enrichissante, ce n’est pas un coup de cœur, car il m’a manqué un petit quelque chose en ce qui concerne les personnages mais s’en est très proche. J’attends la suite avec impatience car je mets beaucoup d’espérances dans celle-ci et je doute que je puisse être déçue. Vous ne pouvez qu’aimer ce livre à l’intrigue surprenante et aux nombreuses actions. C’est sur, vous ne pourrez pas vous ennuyer alors je vous le recommande fortement !

    Je remercie donc beaucoup mon partenaire : la collection R pour cette nouvelle découverte !

     

    Bonus

     

    Le Site internet de la Série Starters

     


    1 commentaire
  • Divergent de Veronica Roth

    Divergent de Veronica Roth

    Auteur : Veronica Roth
    Date de Parution : Octobre 2011
    Genre : Roman Dystopique
    Nombre de Pages : 436p

    Divergent de Veronica Roth


    Tris vit dans un monde post-apocalyptique où la société est divisée en cinq factions. A 16 ans, elle doit choisir sa nouvelle appartenance pour le reste de sa vie. Cas rarissime, son test d'aptitudes n'est pas concluant.


    ELLE EST DIVERGENTE.
    ELLE EST EN DANGER DE MORT.

     

    Divergent de Veronica Roth

    « Divergent » de Veronica Roth est un roman dystopique nous racontant l'histoire de Beatrice. L'héroïne vit à New York mais la ville est un peu différente de celle que nous connaissons aujourd’hui puisque l’histoire se déroule dans le futur. Alors que la population est désormais séparée en 5 factions : Altruiste, Sincère, Audacieux, Erudit, Fraternels.
    À la veille de la cérémonie du choix, Beatrice ne sait pas quelle faction adopter, ce choix est important car il déterminera le cours de sa vie. En plus de ça elle n’est pas comme les autres, elle est divergente. Pour Béatrice, choisir les Altruistes c’est rester avec sa famille et s’oublier au service des autres. Mais elle hésite aussi avec les Audacieux, une faction qui la fascine.
    Ce n'est qu'au moment de faire couler une goutte de son sang dans une des coupes lors de la cérémonie du choix que Beatrice prend sa décision et celle-ci va changer son existence !

    C’est la première dystopie que je découvre, alors malgré une envie irrépressible de lire le livre à la lecture de la quatrième de couverture, j’appréhendais un peu mes premiers pas vers ce style qui m’était encore totalement inconnu. Les appréhensions n’ont pas mis longtemps à s’évaporer. Dès les premières pages, j’ai été conquise !
    L’histoire commence par une routine familiale qui semble banale mais dans un monde oh combien différent du notre ! Une ville à moitié détruite, une population séparée en plusieurs factions, des règles à suivre selon notre appartenance aux différents groupes de la société. Un début qui nous laisse donc percevoir quelques éléments de normalité pour nous lancer dans un univers nouveau en douceur. Mais commencer en douceur ne veut pas dire commencer lentement car l’auteur n’a pas perdue de temps pour nous plonger dans son univers, dès que Béatrice sort de sa maison, on sent que l’histoire commence, nous laissant découvrir petit à petit les fondements de ce monde. J’ai beaucoup apprécié ce démarrage rapide de l’histoire, ça donne une impression de vitesse sans pour autant être une entrée en matière « brutale ».
    Personnellement j’ai tout de suite adoré Tris et cet autre monde. J’ai été directement séduite par l’intrigue de l’histoire et tout ce qui s’y passe. J’avais beaucoup de mal à stopper ma lecture car on ne s’ennuie jamais, il se passe toujours quelque chose et du coup on a envie d’en savoir plus, chapitres après chapitres on s’accroche à l’histoire même si on n’a vraiment pas envie de terminer cette lecture, qui est un pur moment de bonheur littéraire.
    Les personnages sont très travaillés, Tris à sa personnalité propre, avec ses defaults et ses qualités, tout comme le très grand nombre de personnages secondaires qui ont chacun un rôle important à jouer. Cette diversité des personnages dans le livre est un réel atout, car ça nous permet de ne pas être totalement axé sur Tris même si c’est elle le personnage principal de l’histoire. Je me suis beaucoup accrochée à elle. Je crois qu’en fin de compte à force de lire, on s’identifie tellement à elle qu’on à l’impression que c’est notre histoire et notre monde.
    On sent que l’auteure à beaucoup travaillé son intrigue, chaque moment, presque chaque mot à son importance, des informations qu’on croyait banales au début du roman se révèles être, à la fin, des éléments importants de l’histoire. De plus le livre arrive à mêler tout un tas de sujets différents en gardant une unité pertinente dans le récit : l’amitié, l’amour, les choix, les rivalités, la différence …
    La fin laisse un suspense incroyable, on se demande presque si il ne manque pas un petit quelque chose pour nous laisser une piste, un aperçu de la suite mais non. On ne peut à aucun moment se douter de ce qui va se passer mais ça ne m’a pourtant pas frustré, au contraire, ça m’a donné encore plus envie de lire les prochaines aventures de Tris car rien ne nous la laisse présager. Je ne vous surprendrais donc pas en vous annonçant que j’ai en un énorme COUP DE CŒUR pour le livre. Je me demande comment tous les lecteurs français vont faire pour attendre le printemps prochain pour lire le deuxième tome de ce bijou !

    Selon moi, Divergent à toutes les qualités nécessaires à un bon roman. Il est prenant, intriguant, le suspense y est poussé à son paroxysme, les personnages sont géniaux, le style de l’auteur est très agréable à lire, l’histoire est très travaillée … Pour conclure, vous ne pouvez pas passer à coté de ce chef d’œuvre alors je conseille à tous de le lire car il mérite amplement toutes les bonnes critiques que vous pourrez lire sur le net. 

    Je remercie beaucoup Le blog de Jotman & Book et les éditions Nathan pour m'avoir permis de découvrir ce roman coup de coeur.

    Divergent de Veronica Roth

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique