• Belle de Robin McKinley

    Auteur : Robin McKinley
    Date de Parution : Avril 2011
    Genre : Roman Fantastique
    Nombre de Pages : 237 p


    Belle de Robin McKinley

    Belle était loin d'être aussi jolie que ses soeurs. A quoi bon ? Aux soirées mondaines, aux robes somptueuses, elle préférait les chevaux et les auteurs anciens.
    Quand son père se trouva ruiné, elle en fut réduite à aller avec sa famille habiter une pauvre maison, dans un village au fond des bois. Tous auraient pu vivre ainsi, heureux d’une existence loin du luxe et des lumières de la ville, mais le destin s’acharna une fois encore sur eux. Quand son père revint au foyer avec l’histoire d’un château magique et de la terrible promesse qu’il avait dû faire à la Bête qui y vivait, Belle partit de son plein gré affronter le monstre et sa question sans cesse répétée:
    « Belle, voulez-vous… ? »

    Ceci est son histoire… une histoire d’amour et de rêve.

    Belle de Robin McKinley

    « Belle » de Robin McKinley est une réédition des éditions Mnémos. La couverture, illustrée par Alain Brion est sublime et nous plonge directement dans le roman, qui est en réalité la réécriture du célèbre conte de « la Belle et la Bête » que (normalement) tout le monde connait grâce au film de Walt Disney. Les pages sont très agréables à tourner et l’intérieur du livre est tout autant attirant pour les yeux. Ce qui fait qu’au premier abord, ce livre donne vraiment envie d’être lu et après la lecture achevée, je peux vous dire qu’il était à la hauteur de mes attentes !

    Nous plongeons d’abord dans l’univers de « Belle » grâce à une petite anecdote qui nous fait tout de suite remarquer que l’histoire sera beaucoup plus complète et détaillée que celle que nous connaissons tous. C’est d’ailleurs ce qui m’a principalement séduit dans ce livre, car j’avais peur de trop retrouver l’histoire que je connaissais déjà alors que ça a été tout le contraire puisque le conte est complètement revisité pour nous apporter plus de précisions sur les évènements, sur l’univers et ses personnages.
    Divisée en trois parties, l’intrigue, grâce à l’utilisation de la première personne, nous plonge dans les sentiments éprouvés par Belle, aussi bien dans les moments de bonheur avec leurs joies que dans les moments difficiles avec leurs peines.
    Les personnages sont bien décrit au début du livre, ce qui nous permet de nous repérer correctement dans la suite du roman puisque la plupart n’existaient pas dans le conte de Walt Disney. Cette diversité des personnages est une des forces de ce roman, car elle le rend bien plus vivant. Les émotions de Belle sont tellement bien retranscrite par l’auteure, qu’on ressent les mêmes sentiments qu’elle tout au long de l’histoire, surtout quand il s’agit de ses ressentis par rapport à la Bête.
    Quant à la magie de l’histoire, elle reste totalement intacte voir même mieux que celle de Disney, car le style de l’auteur y ajoute vraiment quelque chose d’incroyablement beau que j’ai assez de mal à décrire. C’est avec grand plaisir qu’on replonge dans nos rêves de petites filles lors du dénouement de l’histoire, ce qui fait que le roman se termine en beauté et nous laisse assez songeuse. Avec toujours la présence de cette question : « La Beauté extérieure est-elle vraiment importante quand le cœur et l’esprit le sont à sa place ? »
    Je l’ai lu en une journée, je n’arrivais pas à m’arrêter. L’auteure réussi à nous emporter grâce à ce livre et je trouve ça vraiment super, sachant qu’on connait déjà le fil de l’intrigue (même si l’histoire est différente, le fil reste à peu près le même). Le suspense est toujours présent du début à la fin et le seul bémol que j’ai trouvé à ce chef-d’œuvre est qu’il est beaucoup trop court. Une centaine de pages en plus m’auraient ravie, tellement ce livre est merveilleux à mes yeux. Je n’ai pas réussi à me sortir de celui-ci, même une fois la lecture achevée, et même maintenant, quand je le regarde, je ressent exactement ce que j’ai éprouvé tout au long de ma lecture. En un mot, ce livre est MAGIQUE ! Je le recommande à tous, adolescents ou adultes car c’est avec enthousiasme qu’on se replonge dans ce conte magnifique, dans ses valeurs, son univers, à travers la vision de Robin McKinley.


    1 commentaire
  • *Conte

    Auteur : Nadia Coste
    Date de Parution : Mars 2011
    Genre : Roman Fantastique
    Nombre de Pages : 417p

    *Conte

    « Fedeylins, les rives du Monde » est le premier tome d’une tétralogie écrite par Nadia Coste. Au premier abord, la qualité du papier, la mise en page et la couverture qui est tout simplement magnifique donnent déjà très envie de lire ce livre, qui change complètement des autres romans du même genre.

    Ce roman nous raconte l’histoire de Cahyl, un jeune larveylin sortant de sa bulle. La société Fedeylins à laquelle il appartient est basé sur l’acceptation de son destin, représenté par une marque derrière l’oreille qui désigne de qu’elle Caste chaque Fedeylins dépend : les Transmetteurs, les Bâtisseurs, les Créateurs, les Prieurs ou les Récolteurs. Cette marque à un rôle très important puisque c’est elle qui dirige le destin de chaque Fedeylins. Seul problème, il s’avère que Cahyl n’a aucune marque derrière son oreille. Durant la cérémonie qui a lieu après la naissance des Larveylins, les nouveaux nés Fedeylins, les Pères Fondateurs touchent la marque de chaque être pour valider son entrée dans sa Caste. Seulement, malgré le fait qu’il n’a pas de marque, Cahyl est désigné comme étant un Transmetteur. Est-ce réellement son destin puisqu’il n’a pas de marque ? En a-t-il un au moins ? Le doute s’installe pour Cahyl, car même si il cache son absence de marque, il se sent différent et cherche son vrai destin …

    J’ai passé de très bon moments en lisant ce livre. La plume de Nadia Coste est fluide et très agréable à lire. Malgré que ce soit un monde totalement inconnu, on comprends vraiment vite son fonctionnement, les coutumes Fedeylins, les différents moments de leur vie et toutes les cérémonies qui s’en accompagnent. Ce monde est très complet et bien construit de même que la façon dont il nous est exposé, à nous lecteurs, totalement étranger à cet univers au début du livre. À chaque fois que je me posais une question sur ces petits êtres ailés et leur fonctionnement, j’obtenais toujours la réponse quelques pages ou chapitres plus loin, ce qui est vraiment appréciable. J’ai tout particulièrement aimé le fait d’avoir choisi d’introduire chaque chapitre par un extrait de livre tout droit sorti de la grande bibliothèque du monde des Fedeylins. Je pense que ça a joué un grand rôle dans la compréhension de cet univers nouveau. Par contre, le seul petit bémol que j’ai trouvé dans ce livre, c’est qu’il se passe à mon avis trop d’années par rapport au nombre de chapitre. Au début, ça m’a fait un peu fait bizarre parce que j’étais en pleine découverte des lieux, des personnages et j’ai trouvé que ça allais un peu trop vite, mais par la suite, par contre je m’y suis habitué et ça ne m’a plus « gêné » étant donné que je connaissais bien le monde Fedeylins et que j’avais envie d’en apprendre toujours plus. Je pense que cette manière de faire passer le temps était nécessaire à partir d’un certain point mais au début le départ s’est fait un peu rapidement à mon goût.
    La trame de l’histoire est quant à elle, vraiment bien écrite, on se demande toujours ce qui va arriver à Cahyl, quelles vont êtres ses réactions face à sa différence et surtout quelles vont être celles des autres. On vit la vie de ce héro en même temps que lui, donc on s’en rapproche et on ressent vraiment bien ses peines, ses doutes tout comme ses joies. La différence qu’il existe entre lui et son peuple l’empêche de bien s’intégrer, alors qu’il se rapproche facilement de son ami gorderive, qui est tout à fait son opposé. Le fait qu’il s’allie à quelqu’un qui comme lui est différent de son propre peuple rend leur lien assez fort et du coup, on s’imagine bien que dans les tomes suivant ils vont vivre une grande aventure ce qui nous donne vraiment envie de lire les trois autres tomes. D’ailleurs, je ne suis vraiment pas déçue par la fin de celui-ci qui accentue mon envie de connaitre la suite de l’histoire de Cahyl et son vrai destin. La dernière page de ce tome rend le suspense incroyable car on apprends des choses d’un point de vue omniscient, des choses que Cahyl ne sait pas, et d’ailleurs même si on le sait grâce à la lecture de ces quelques dernière lignes, on voudrais tout de suite en savoir beaucoup plus ! Je n’ai qu’une hâte après cette merveilleuse découverte littéraire: me procurer les prochains tomes dès leur sortie !

    J’aimerais finir ma critique en remerciant tout particulièrement Nadia Coste, pour ces moments passé en la compagnie de son livre, mais aussi les éditions Gründ et le forum Mort Sûre pour m’avoir permis de le découvrir.


    2 commentaires
  • Autres Articles


    Auteur : Mireille Calmel
    Date de Parution : 2003
    Genre : Roman Fantastique
    Nombre de Pages :Tome 1-> 377p

    |Tome 2-> 448p

     
    TOME 1 : Décembre 1500. Au pied des remparts du château de Montguerlhe, sous la lune glacée, gît une jeune fille. Elle est ensanglantée, inconsciente. Parce qu'elle était trop belle et qu'elle s'est refusée à son maître, le seigneur François de Chazeron, il a fait pendre son mari à la sortie de leurs noces, il l'a violée, battue, marquée au fer rouge. Puis il l'a faite jeter aux loups. Mais les loups ne toucheront par cette jeune fille brisée. Elle est des leurs. On dit qu'elle leur parle, et même que, les soirs de pleine lune, elle se transforme. Tous la croient morte, et pourtant Isabeau a survécu. Cachée dans la forêt, à la tête de sa meute de loups, elle n'a qu'un seul mot à l'esprit : vengeance !

     TOME 2 : 1531. La vengeance des femmes-loups n'a pu être accomplie, mais leur vie a retrouvé normalité et gai :eté. À Paris, Isabeau est devenue lingère du roi François Ier, qui apprécie sa compagnie. L'ancienne petite sauvageonne d'Auvergne gère de main de maître une boutique où les plus belles soieries de la Cour sont taillées et brodées ...

    À ses côtés virevolte sa petite-fille, Marie, une adolescente rieuse et insolente, adorée à la Cour des Miracles où elle a longtemps vécu cachée. Avec son ami d'enfance, le jeune Constant, fils du nain Croquemitaine, elle ne cesse de provoquer la police du roi. Pourtant, un jour de printemps, cette nouvelle vie bien ordonnée bascule. Un chargé de justice vient d'être nommé à Paris, et celui-ci n'est autre que François de Chazeron. Il est venu les traquer.
     
     
    Ces livres m'ont complétement transporté à l'époque moderne. L'histoire d'une souffrance qui emprisonnera la vie d'Isabeau mais surtout celle de femmes pas comme les autres, les femmes-loup. Ces livres nous font à la fois ressentir la haine et l'amour, deux sentiments que tout oppose pourtant. Il m'est même arrivé d'avoir les larmes au yeux, surtout dans le 2ème Tome. On éprouve de la tendresse pour Isabeau et sa famille mais plus que tout, on s'attache à elles. Les caractères des personnages sont très travaillés tout comme l'histoire, qui pourrait paraître vraie si il n'y avait pas une touche légendaire dans les livres. On voit à travers notre lecture que l'auteure s'est beaucoup documenté sur la région et l'époque de son histoire. Énorme coup de cœur pour la plume de Mireille Calmel, quand on commence à lire, impossible de s'arrêter tellement le "suspence" est toujours présent  !  J'ai lu les deux tomes en quelques jours, et je doit dire que la fin est comment dire ... à la hauteur de l'histoire, mais ça vous ne le saurez que si vous lisez le livre. =)


    1 commentaire
  • Autres Articles

    Filles de Lune d'Elisabeth Tremblay - TOME 1

    Auteur : Élisabeth Tremblay
    Date de Parution : 2010
    Genre : Roman Fantastique

    Filles de Lune d'Elisabeth Tremblay - TOME 1

    D'après une légende qui remonte à des temps immémoriaux, régnera sur la Terre des Anciens celui ou celle qui parviendra à retrouver les trônes mythiques de Darius le Sage et de son ennemi juré, le sorcier Ulphydius. Depuis plus de sept siècles, les aspirants au pouvoir sont nombreux et s'affrontent sans relâche. Toutefois, seule une Fille de Lune de la lignée maudite pourrait redresser les torts causés par ses aïeules, responsables de ces luttes sans merci que se livrent des peuples autrefois pacifiques. Mais les descendantes de cette lignée sont toutes disparu. Du moins, semble-t-il... 

     

    Filles de Lune d'Elisabeth Tremblay - TOME 1


    Naïla est une jeune femme de 25 ans vivant au Québec. Après le décès de sa fille et de son mari quelques mois plus tard, le deuil empli sa vie. Sa grande-tante qui désire rénover la vieille maison familiale lui demande son aide pour lui occuper l'esprit dans l'espoir de chasser ses idées noires. Hilda devant se rendre chez son notaire à Québec, Naïla se retrouve seule dans la maison et décide de s'occuper du rangement du grenier. Là, elle trouve un malle verrouillée, elle entreprend donc de trouver sa clé. Après réflexion, la jeune femme se rappelle que sa tante avait eu une réaction étrange quand Naïla avait parlé d'un placard à ranger. Celle-ci se précipite donc vers ce placard et trouve à l'intérieur une boite à chaussure contenant des photos, dont celle d'une femme lui ressemblant en tout point, un collier, des lettres  écrite dans une langue inconnue et une clé, celle de la malle du grenier. A partir de ce moment là, les découvertes s'enchainent et Naïla se met à douter de ses origines. Est elle vraiment celle qu'elle croyait ?

    Tout d'abord je tiens à dire que j'ai beaucoup apprécié ce livre, Élisabeth Tremblay a une écriture très fluide ce qui rend la lecture vraiment agréable. Dès le début, on s'attache à Naïla. Le premier chapitre nous raconte son passé et on a l'impression de bien la connaître alors qu'on viens à peine d'ouvrir le livre. Elle se confie en quelque sorte au lecteur, ce qui fait qu'on la comprend et qu'on ressent ses émotions surtout dans la période de doute qui suit, où elle ne sait pas quoi faire. Oublier ce qu'elle à appris sur ses origines et continuer à vivre ou se rendre dans ce monde qui lui est totalement inconnu et dans lequel elle risque peut être sa vie ? Bien entendu au début on à le pré-sentiment qu'elle va s'y rendre mais elle ressent tellement de doute que finalement on se met un peu à douter nous aussi, jusqu'au moment ou elle prend la décision de partir pour ne peut être jamais revenir. Cette première partie du roman a su me surprendre et tout comme pendant la deuxième, j'ai été ancrée dans le livre à chaque instant, voulant toujours en savoir plus et n'arrivant plus à m'arrêter dans ma lecture. Pour ne pas révéler la suite des événements je ne vais ma trop insister sur la seconde partie pour ne pas gâcher le suspense, même si j'en brule d'envie. Tout comme on l'espère, l'arrivée dans ce nouveau monde est encore remplie de découvertes et de doutes, laissant le suspense au maximum. Un livre que j'ai adoré du début à la fin et que je recommande à tous car la seule déception que j'ai eu ça a été d'apprendre que je devrais attendre que la suite sorte en France alors que le suspense est toujours intense à la fin du roman. (je précise que le 2ème tome est maintenant disponible en France)

    Pour finir, je tiens à remercier les éditions de Mortagne et le forum Accros & Mordus de lecture pour ce partenariat qui m'a fait découvrir le début de cette superbe saga.

     


    1 commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique